La méthode de Foucault

Lecture de Foucault: La Vérité et les formes juridiques (1973)

L’impression que Foucault, exerçant son intelligence, agrège et synthétise ses autorités (ie aussi ses lectures): Dumézil, Deleuze et Guattari, Detienne… et Nietzsche bien sûr, avant tout (plus tard Pierre Hadot ou Peter Brown). Je veux dire que son modèle est accumulatif, comme l’est celui du progrès scientifique: ses autorités donnent des éléments acquis, ou qui sont utilisés comme tels, en même temps ses autorités sont en quelque sorte des « maîtres de vérité »,, ils disent le vrai. Les discours sont ainsi séparés entre les discours vrais et les discours trompeurs (ceux dénoncés par Nietzsche: Platon, Descartes, Kant…). Sa méthode, de ce point de vue, n’est pas critique: il ne trie pas, ni dans ceux qu’il prend comme autorités, ni dans ceux qu’il rejette.

Et il n’est critique à l’égard de lui-même que par contre-coup: ses positions n’évoluent que dans la mesure où il doit les modifier pour qu’elles puissent accueillir ses nouvelles synthèses. Dans un premier temps, ses propres conceptions sont traitées comme le sont celles des autorités rencontrées (et sans doute, dans un premier temps, ces autorités sont-elles reconnues comme telles en ce qu’elles promettent de synthèse accumulative avec ces conceptions personnelles) mais les conceptions nouvelles issues de ces synthèses viennent dans un deuxième temps forcer les conceptions préalables à une évolution qui peut se révéler radicales, c’est-à-dire que leur essentiel peut se trouver remis en question.

Une réflexion sur “La méthode de Foucault

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s